Actualités

ECT s’agrandit

ECT souhaite la bienvenue à ses collègues du site de Savoie nouvellement acquis.

Forte d’un solide savoir-faire dans les matériaux composites, l’ancienne unité belmontoise de la société 2CA a rejoint ECT depuis le 3 Août 2018 et devient ECT73.

Implantée à Belmont-Tramonet, ECT73 dispose d’un atelier de 1.650 m² implanté sur un terrain de 6.500 m², accueillant des moyens de production performants (centre d’usinage à commande numérique, ligne RTM) et des compétences diverses (moulage contact, RTM, infusion et projection).

ECT73 et ECT38 , sites voisins de quelques km, travailleront en étroite intégration afin de servir au mieux leurs clients et de développer conjointement de nouveaux projets. 

 

ECT prolonge l’été

Plongez dans le grand bain et découvrez les toboggans aquatiques, nouvelle gamme de produits acquise par la société ECT.

Qu’ils soient multipistes pour la compétition, fermés avec des effets sonores ou visuels, ou encore ouverts avec des bouées dans le style rafting, vous aurez un large choix pour profiter de toboggans offrant des sensations fortes.

En ayant repris les activités de la société ALTREX (Saumur – 49), et en partenariat avec la société NEWSPOT, ECT perpétue ainsi un savoir-faire de plus de 40 ans d’expérience tant dans la conception que dans la réalisation de toboggans aquatiques.

Pour des communes souhaitant équiper leurs piscines d’activités ludiques ou pour des centres aquatiques désireux de proposer des sensations nouvelles, ECT pourra désormais répondre à tous les projets dans l’optique du plaisir de la glisse, de la sécurité et de l’esthétique.

 

 

ECT partenaire du projet STARCOM

STARCOM est un projet de recherche collaboratif (Systèmes & Technologies Antennaires de Rupture en Matériaux COMposites) visant à développer l’intégration d’antennes compactes utilisant les futurs réseaux 5G, VUHF et KA dans des éléments composites.

 

 

 

Présenté dans le cadre du dispositif d’aide à la recherche du Fonds Unique Interministériel (financement de projets de recherche appliquée portant sur le développement de produits, procédés et/ou services susceptibles d’être mis sur le marché à court et moyen terme), labellisé par les pôles de compétitivité EMC2 et Images&Réseaux, et retenu dans le cadre de l’AAP FUI 23, le projet STARCOM associe 5 partenaires : le grand groupe industriel NAVAL GROUP, porteur du projet (sites de Brest, Lorient, Nantes et Toulon), le laboratoire académique IETR (Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes, sites de Saint-Brieuc et Rennes), notre société ECT (site de Plounevez-Moëdec essentiellement, appuyé des compétences du site de La Tour du Pin), le fournisseur de composants électroniques SERIBASE Industrie (Château-Gontier), et le centre technique IPC (Laval).

La demande de plus en plus forte en termes de communication aussi bien dans le domaine de la défense que des transports, de l’énergie, des services et au plus près de notre activité quotidienne (objets connectés), crée des besoins en termes d’implantations de dispositifs d’antennes dans des espaces limités.

En complément du déploiement des systèmes de communication de 5ème génération prévu à partir de 2020, le projet STARCOM a pour objectif  la miniaturisation des antennes et dispositifs d’intégration, élément clé notamment pour certaines applications militaires, ainsi que l’élargissement des bandes de fréquence concernées, via des technologies de rupture dans les concepts de matériaux et les procédés de fabrication. Les travaux seront principalement menés pour des communications en bande VUHF et les communications via la 5G, ainsi qu’en bande Ka (communications satellitaires à haut débit).

Les applications visées concernent en priorité le naval militaire (futures frégates FTI), l’aéronautique civile (drones) et de façon générale les objets connectés qu’il s’agisse de véhicules, d’agroéquipements (silos), d’infrastructures ou bien d’équipement mobilier ou même urbain.

 

1ère édition des COQS DE LA PLASTURGIE

ECT, adhérent et administrateur de Plasti Ouest, syndicat régional de la Plasturgie et des Composites, a participé à la 1ère édition des Coqs de La Plasturgie à la MMArena au Mans qui s’est déroulée le 13 Juin.

Elle s’est tenue en marge des essais préparatoires à l’épreuve 2018 des 24 heures du Mans.

Cet événement a réuni toute la filière de la Plasturgie et des Composites, et a dessiné le futur de cette industrie en France.

Pour en savoir plus, voir le communiqué ici